5 réalités à savoir avant d'avoir un enfant


street corner

Avoir un enfant doit être une décision murement réfléchis car c'est pour la vie. Nos enfants et futurs enfants sont certes nos plus beau cadeaux mais nous aimerions vous parler de certaines réalités qui reste souvent inconnue pour certaines femmes. N'hésitez pas à partager avec nous votre experience de femme enceinte ou de mère.


C'est parti !


«L'amour le plus fort c'est celui d'une mère ».


1. Le Déni


Chose très tabou dans notre communauté, nous pensons qu'aimer sa progéniture est inné, que c'est une chose qui arrive instantanément. Mais mesdames, détrompez-vous ! Ce n'est pas pour rien que le créateur de l'univers a donné 9 mois à un enfant pour sortir du ventre de sa mère. 9 longs mois qui nous préparent physiquement mais également mentalement à accueillir un trésor.

Cependant, nous sommes toutes différentes, nous n'aurons donc pas le même temps de préparation qui nous permet de réaliser ce qui se passe dans notre vie, notre corps ou encore notre esprit.

Accueillir un enfant c'est pour la vie, ça demande donc du temps, de la réflexion et une grande prise de conscience pour la femme enceinte.

Mes rosas, pour celles qui ont eu besoin de beaucoup plus de temps pour réaliser ce qu'elles allaient devenir, ou ce qu'elles sont déjà, vous n'êtes pas bizarre et vous n'avez aucun problème, vous avez juste eu besoin de plus de temps que les autres.


2. Le baby-blues post partum


Après l'accouchement 80% des femmes sont victimes du baby-blues qui est principalement dû la chute d'hormones mais aussi à la fatigue et le manque de sommeil, plusieurs symptôme comme l’irritabilité, l’anxiété, la vulnérabilité et les sautes d’humeur seront vos nouveaux amis. Mais pas de panique cette période dure en générale quelque jours voir quelques semaines. Afin d'éviter quelconque situation de crise, prévenez vos proches de votre état, reposez-vous et profiter de votre nouveau-né.



3. Les fausses couches


Voici un autre tabou qui règne dans la communauté, pourtant les fausses couches touchent malheureusement beaucoup de femmes de notre communauté. Par peur du jugement des autres, ces dernières n'osent pas en parler. Ces femmes ont pourtant besoin d'un énorme soutien car la perte d'un enfant peut être une expérience très traumatisante et douloureuse. Non seulement le corps est impacté, mais également l'esprit avec ce sentiment de ne pas être capable d'enfanter ou encore d'échec en tant que femme. Plusieurs éléments peuvent être à l'origine des fausses couches mais sachez qu'il existe de nombreuses solutions médicales.

N'hésitez donc pas à parler aux personnes compétentes.

En ce qui nous concerne, évitons les questions du genre "c'est quand tu fais un enfant" ou encore "c'est quand le deuxième", nous ne connaissons pas le combat que traverse ces femmes.


4. Les douleurs


La grossesse n'est pas toujours une partie de plaisir...

Si pour certaines femmes tout se passe bien de A à Z, pour d'autres la grossesse, n'est autre que vomissement, rendez-vous à l'hôpital, monitoring, prise de sang et j'en passe....

Les douleurs peuvent aussi être physique que mentale pendant la grossesse, et même après l'arrivée de bébé.

En effet, après l'accouchement, l'utérus se remet en place et le vagin ainsi que le périnée peuvent être gonflés. Cet inconfort peut être plus important si vous subissez une déchirure ou une épisiotomie. Ces douleurs peuvent durer quelques semaines et sont plus importantes lorsque vous marchez ou que vous êtes assise.

Nous ne voulons absolument pas vous faire peur, donner la vie est une grâce et une bénédiction mais sachez que lorsqu'une femme donne la vie elle risque la sienne.

Que Dieu bénisse nos mères et lablackenrose embrasse tous les bébés miracles..


5. La solitude ou l'isolement


Durant la grossesse, la future maman a besoin d'être entourée. Cependant, il arrive que cela ne soit pas toujours le cas, notamment en raison des différents points énumérés précédemment.

Nous pouvons nous retrouver isolée à cause de nos sautes d'humeur, nos douleurs intensives, ou tout simplement parce qu'après l'accouchement il n'y a personne pour garder bébé.

Si dans notre entourage nous sommes la seule à avoir un enfant, on se sent vite mise à l'écart car notre mode de vie change.

Lorsque l'on est entouré, nos proches mettent tout en œuvre pour que ces moments soient agréables à surmonter.

Dans le cas contraire prenez votre mal en patiente, et dites-vous que c'est pour une bonne cause, un bébé vient avec certains inconvénients mais beaucoup de bénédictions..



Que Dieu bénisses nos mères et lablackenrose embrasse tous les bébés miracle.


Logo LBR noir copie.png

Bonjour et merci pour votre visite !

On espère que l'article vous aura plu. N'hésitez pas à liker et laisser votre avis en commentaire. Pour en savoir plus sur notre team cliquez ci-dessous

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest